Histoire

Origines et organisateurs du colloque

Le projet est né de la convergence des préoccupations de plusieurs laboratoires, revues, et sociétés savantes qui se trouvent confrontés à la question de la place des sciences sociales de l’éducation européennes dans un univers globalisé. Il s’inscrit donc dans le prolongement de réflexions engagées lors de Congrès de l’AISLF, de l’AFEC et de l’EERA.

L’Association Internationale des Sociologues de Langue Française (AISLF) a été fondée dans les années 1950 par Georges Gurvitch et Henri Jeanne pour affirmer la tradition de la sociologie de langue française, l’attachement à la théorie et de liens forts avec la philosophie et l’histoire. Le colloque, organisé à Toulouse par Jean-Michel Berthelot en 1983 –Pour un bilan de la sociologie de l’éducation–, a jeté les bases du Comité Éducation, Formation, Socialisation de l’AISLF et du consortium qui soutient Éducation et Sociétés, revue internationale de sociologie de l’éducation. En 2004, le colloque “La sociologie de l’éducation à l’épreuve des changements sociaux. Réflexions prospectives” a commencé à prendre pour objet les premiers effets de la globalisation. Ce souci s’est retrouvé dans différents travaux concernant aussi bien l’exportation du LMD en Afrique francophone que la construction d’un espace européen de l’éducation et les rapports avec les politiques d’obligation de résultats du monde anglo-saxon. Le dernier Congrès de l’AISLF, à Rabat en 2012, a souhaité approfondir cette réflexion .

Au plan international, l’EERA (European Educational Research Association) a ressenti de même le besoin de créer, à côté du réseau de recherche 23 consacré à l’étude des politiques d’éducation un nouveau réseau spécialement consacré à la construction d’une sociologie de l’espace européen de l’éducation : Sociology of European Education (réseau 28). Cette réflexion a été initiée lors d’un séminaire organisé à l’Université d’Oxford en 2010 par Jenny Ozga et Martin Lawn. Elle s’est concrétisée lors de l’ECER de Cadix en 2012 et stabilisé lors de l’ECER d’Istanbul (2013) (http ://www. irpps.cnr.it/socedu/).

L’AFEC (association francophone d’éducation comparée) est également attentive à la promotion d’un espace critique et pluriel de recherche en éducation comparée, dans le cadre du conseil mondial d’éducation comparée et des événements mondiaux et des publications internationales auxquelles elle contribue. Cette ambition est soutenue par la revue qu’elle édite –Éducation comparée– qui offre un espace de dialogue et de confrontation fécond entre la recherche francophone en éducation comparée et des chercheurs d’autres horizons culturels et linguistiques, en Europe et au-delà, mais aussi avec d’autres disciplines contributives à la recherche en éducation (sciences politiques, sociologie, histoire)… Elle participe aussi aux travaux du comité des publications du conseil mondial et soutient dans ce cadre l’expression de la diversité linguistique, culturelle de la production intellectuelle dans le champ de l’éducation comparée. La nouvelle série de la revue Éducation Comparée, et la co-animation de la commission « publications » du CMAEC, par la diffusion et la veille scientifiques qu’elles assurent, renforcent cette mission essentielle de l’AFEC de promotion d’une recherche critique et pluriel en éducation comparée.

À ces trois associations internationales s’ajoutent principalement 5 laboratoires et universités partenaires dont la liste figure en première page de ce site. C’est le CAREF (centre amiénois de recherche en éducation et formation) qui accueille la rencontre dans les locaux de son université d’attache (Université de Picardie Jules Verne). Le CAREF centre notamment ses travaux autour de l’analyse des politiques éducatives. Cet axe combine philosophie politique et analyse socio-historique des institutions, des projets et des politiques d’éducation dans leurs contextes, leurs modalités et leurs enjeux internationaux, nationaux et régionaux. Il s’attache à l’étude prospective des évolutions des systèmes éducatifs dans une approche internationale. Le CAREF soutient par ailleurs la revue internationale Carrefours de l’éducation.